Climatiseur

Climatiseur : comment faire son choix parmi tous les modèles ?

Climatiseur : comment faire son choix parmi tous les modèles ?

De nos jours, il existe un grand nombre de climatiseurs différents. Il faut donc savoir ce que l’on recherche pour trouver le climatiseur qui correspond au mieux à notre besoin.

Climatiseur
Climatiseur – www.yourbestdigs.com

Ainsi, pour vous éviter de trop longues recherches, je vous ai préparé un résumé décrivant chacun des modèles de climatiseurs existants :

 


1. Fixe ou mobile

Pour commencer, la fonction d’un climatiseur est de rafraîchir l’air ambiant d’une pièce. Tout d’abord l’appareil capte l’air chaud présent dans la pièce. Puis il le fait circuler à travers un circuit frigorifique afin de le refroidir. Et enfin il réinjecte l’air frais dans la pièce.

Le climatiseur fixe est le modèle le plus performant pour refroidir une grande pièce de façon homogène sur une longue période et il est également le modèle le plus répandu. Il se fixe soit en hauteur sur un mur (fixe mural), soit encastré dans un mur ou posé au sol (console), soit encastré dans le plafond (cassette), soit sous un faux-plafond ou dans les combles (gainable). Il doit donc être installé de façon définitive, de préférence par un professionnel.

Le climatiseur mobile, quant à lui, est sur roulettes et peut être déplacé à l’intérieur d’une pièce et même d’une pièce à l’autre : dans la pièce de vie en journée et dans la chambre en soirée avant de se coucher pour s’endormir plus facilement. C’est également le modèle le plus adapté si vous souhaitez climatiser ponctuellement une pièce inférieure à 40m2. Si la surface est plus grande, votre clim mobile aura sans doute plus de mal à apporter la fraîcheur tant attendue dans le cadre d’une climatisation d’appoint. Il est cependant possible d’en acheter plusieurs et de les placer aux extrémités de la pièce par exemple. En plus, il y a bien d’autres avantages à un climatiseur mobile : il ne nécessite aucune installation, se range facilement quand on ne s’en sert plus et il est peu onéreux. En revanche, il est parfois bruyant.


2. Avec ou sans évacuation

Que le climatiseur soit fixe ou mobile, s’il est avec évacuation ceci signifie donc qu’il est équipé d’un tuyau servant à évacuer la chaleur à l’extérieur du logement. Ainsi ce tuyau doit être placé dans l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre avec un bon calfeutrage pour éviter que l’air chaud extérieur ne rentre dans le logement. Il peut aussi se brancher directement sur une bouche d’aération prévue à cet effet et ainsi la pièce reste parfaitement isolée de l’environnement extérieur. En plus la sécurité est préservée en cas d’absence puisqu’il n’est pas nécessaire de laisser un accès ouvert.

Le modèle sans évacuation est plus pratique et rapide à installer puisqu’il ne nécessite aucune ouverture et évite ainsi d’encombrer une porte, une fenêtre ou de faire un trou dans le mur. Il suffit donc de le brancher sur une prise électrique et c’est parti. Il a pour rôle de rafraîchir l’air ambiant d’une pièce sans utiliser de fluide frigorigène : tout d’abord il absorbe l’air chaud de la pièce qui passe dans un filtre humidifié et grâce à l’eau qui capte la chaleur, l’air est ensuite restitué plus frais dans la pièce. Ce mécanisme est plus efficace qu’un simple ventilateur mais moins performant qu’un climatiseur avec évacuation. Il permet tout de même de baisser la température de plusieurs degrés.


3. Réversible ou non

Le climatiseur réversible possède une double fonction qui permet ainsi une utilisation tout au long de l’année. Par conséquent, il procure de l’air froid l’été et permet de chauffer une pièce l’hiver. Il vous permet également de faire des économies de consommation d’énergie sur le long terme (environ 30%). En conclusion, à part son coût légèrement plus élevé, il ne présente aucun inconvénient.


4. Monobloc ou split

Le climatiseur monobloc est composé d’une seule unité qui va prendre l’air chaud d’une pièce pour l’envoyer à l’extérieur (si modèle avec évacuation) ou le faire passer dans un filtre humidifier (si modèle sans évacuation) afin de diffuser de l’air frais en contrepartie. La climatisation en un seul bloc (monobloc) existe aussi bien en version fixe ou qu’en version mobile. Ce type de climatiseur est moins silencieux que le split mais ne fait pas plus de bruit qu’un réfrigérateur. Il est par ailleurs conseillé pour des pièces n’excédant pas 30m2 ou comme climatisation d’appoint sur de courtes périodes.

Le climatiseur split est composé de deux unités minimum : tout d’abord un compresseur/condenseur extérieur qui permet d’évacuer l’air chaud et ensuite une unité (ou plusieurs) à l’intérieur pour aspirer l’air chaud et pour diffuser l’air froid. Comme une partie est située à l’extérieur, l’autre partie à l’intérieur est nettement plus silencieuse et en plus elle peut être mobile ou fixe. Elle peut également climatiser des espaces conséquents mais aussi plusieurs pièces simultanément avec plusieurs unités dans le logement.


5. Silencieux

Tout d’abord, Les appareils silencieux présentent deux types de caractéristiques :

  • Le label Eurovent : l’appareil bénéficie de la certification d’un organisme indépendant chargé d’analyser, entre autres, les émissions sonores de l’une ou des deux unités.
  • Une option Silence ou Sleep : le climatiseur, en fonction sleep, émet ainsi un son à peine perceptible.

Ainsi pour déterminer si un climatiseur est silencieux, il suffit de bien regarder l’étiquette qui mentionne le nombre de décibels.


6. Tableau récapitulatif

Pour vous aider à retenir les avantages et les inconvénients de tous les climatiseurs, vous trouverez ainsi ci-dessous un tableau récapitulatif :

Avantages Inconvénients
par ordre de prix croissant

Climatiseur monobloc mobile avec évacuation
Mobile Bruyant et se place à proximité d’une ouverture ou sur une bouche d’aération, pour pièce inférieure à 30m2
Climatiseur monobloc mobile sans évacuation
Facile à installer, mobile, se range facilement, nécessite aucune ouverture Bruyant, moins performant, pour pièce inférieure à 30m2
Climatiseur monobloc fixe avec évacuation
Facile à installer Bruyant et se place à proximité d’une ouverture ou sur une bouche d’aération, pour pièce inférieure à 30m2
Climatiseur monobloc fixe sans évacuation
Facile à installer, nécessite aucune ouverture Bruyant, moins performant, pour pièce inférieure à 30m2
Climatiseur split mobile avec évacuation
Facile à installer, silencieux Moins mobile car nécessite un tuyau vers l’unité extérieure
Climatiseur split fixe avec évacuation
Silencieux et performant, le plus performant Installation plus complexe, nécessite un tuyau vers l’extérieur, mise en service par un professionnel.

L’option réversible apporte des avantages certains (climatisation et chauffage, économies de consommation d’énergie sur le long terme d’environ 30%,…) mais ne présente qu’un inconvénient qui est un prix élevé.


Le réchauffement climatique bouleverse les saisons et ainsi la température peut varier rapidement de très élevée à très basse, et inversement. Par conséquent, pour éviter le moindre petit rhume, il est préférable d’éviter les fortes variations de température. Et c’est pourquoi un climatiseur est nécessaire puisqu’il vous permet de refroidir votre intérieur quand il fait chaud et s’il est réversible, il vous permet de réchauffer votre pièce quand il fait froid.


BONUS

Bonus 1 :

Une fois le modèle de climatiseur choisi, il est important de déterminer la puissance nécessaire pour éviter un fonctionnement en surrégime et donc une consommation supérieure pour une efficacité moyenne. À titre indicatif, il faut prévoir 100W par m2 ou 45W par m3 et prendre ainsi le résultat le plus élevé.

Exemples : 

Tout d’abord, pour une pièce de 20m2 avec 2,5m sous plafond
– en tenant compte de la superficie : 100×20=2000
– en tenant compte du volume : 45x20x2,5=2250
La puissance recommandée est donc 2250W.

Ensuite, pour une pièce de 25m2 avec 2m sous plafond
– en tenant compte de la superficie : 100×25=2500
– en tenant compte du volume : 45x25x2=2250
La puissance recommandée est donc 2500W.

 

Bonus 2 :

Pour optimiser votre facture d’électricité, privilégiez donc la catégorie A (voire A+). Ainsi, il suffit de bien regarder l’étiquette énergétique du climatiseur.

Etiquette d’un climatiseur
A+ Note énergétique globale
kW Puissance frigorifique
EER* Rendement du climatiseur
COP** Coefficient de performance en mode chaud (pour climatiseur réversible uniquement)
dB Mesure du bruit en décibels
kWh/60min Consommation d’énergie en kWh pour une durée d’utilisation de 60 minutes

*Le taux EER correspond, quant à lui, au rendement du climatiseur. Il s’agit donc du rapport entre la puissance frigorifique et la quantité d’électricité nécessaire pour l’atteindre. Le climatiseur a une classe énergétique de A lorsque ce taux est compris entre 2,6 et 3,1 EER.

** Le COP correspond, quant à lui, au rendement du climatiseur en fonction chauffage. C’est le rapport entre l’énergie utile (la chaleur ainsi délivrée) et l’énergie fournie (l’énergie pour entraîner le compresseur). Il s’agit donc du rapport entre la puissance calorifique et la quantité d’électricité nécessaire pour l’atteindre.

 

Bonus 3 :

Pour votre santé, ne diminuez pas la température de plus 5°C par rapport à la température extérieure.

 

Commentaires :

Si vous avez encore des interrogations restées sans réponse, laissez un commentaire et ensuite je me ferai un plaisir de vous répondre. Tous les commentaires seront ainsi étudiés et analysés pour qu’une réponse claire et précise vous soit apportée rapidement.

D’autre part, vous pouvez apporter votre avis sur un climatiseur que vous avez testé.

 

En résumé, mesurez la superficie à refroidir et regardez votre budget. Ensuite, voici les modèles proposés sur Amazon avec un bon rapport qualité/prix :

 

Pour apprendre à créer un site internet, je vous conseille la formation gratuite de Profiskills qui est de très bonne qualité : cliquez ici « Formation gratuite« .

profiskills

Laisser un commentaire